Reflexion sociologiqueyoga

Peut-on apprendre le yoga derrière un écran?

Ce débat a été levé avec l’accroissement des cours en ligne, et les avis à ce sujet sont partagés. De mon point de vu, si on considère le yoga comme une autodiscipline globale, une pratique d’intériorité, il me semble alors naturellement adapté à une pratique individuel à la maison. Loin de la performance parfois véhiculée, le yoga reste un chemin, une voie de développement personnel et spirituel qui doit imprégner le quotidien.

Ne serait il pas plus facile de l’installer comme une véritable routine de vie, s’il s’invite directement chez soi?

Développant moi-même ma transmission sur la toile, je me suis évidement beaucoup questionnée sur la légitimité d’un tel enseignement. Il est certain que les cours en ligne ne remplaceront pas les cours en réel, c’est un autre format avec ses avantages et ses inconvénients, à chacun de trouver ce qui lui convient. Je vous fais part ici à travers mon expérience et les retours que j’ai reçus, en quoi la pratique en ligne n’est pas une hérésie.

Pourquoi ai-je choisi ce mode de transmission

Pour commencer, voici mon expérience : Lors du premier confinement, l’idée de poursuivre mon enseignement en ligne m’est apparue comme une évidence. J’ai eu cette envie de maintenir le lien, pour permettre à chacun de continuer à pratiquer, une façon de maintenir chez les pratiquants et moi-même la motivation et cette routine installée depuis le début de l’année.

Les retours et témoignages reçus durant cette période furent nombreux, riches et plutôt positifs, ils m’ont beaucoup touchée.

Je fus surprise de constater que le lien, les échanges et les partages étaient presque plus puissants qu’en présentiel. J’ai pu prendre le temps de répondre à chacun avec recul et attention. Ce temps que parfois entre deux cours on ne peut pas prendre. J’ai ressenti un investissement et une énergie de groupe palpable malgré la distance.

On m’a beaucoup incitée à continuer, j’ai alors ouvert mon petit studio en ligne. Aujourd’hui lorsque je vois cette communauté évoluer, s’investir et se nourrir les uns des autres je n’ai plus de doute sur les bienfaits d’une pratique en ligne, même si je comprends les inquiétudes qui l’accompagnent.

Seul face à soi même

Il faut l’admettre, l’émulation et l’énergie de groupe que j’aime tant dans des cours bondés sont inexistantes en ligne, quoi que parfois, lors de rendez-vous en live on ressent la présence du groupe, c’est fort ! Le fait de faire partie d’une communauté qu’elle soit réelle ou virtuelle (bien que je n’aime pas ce mot, car en fait la communauté est bien réelle même si elle se fait en ligne) permet de se sentir unifié et cela augmente la motivation, ce qui peut parfois manquer lorsqu’on se retrouve totalement seul. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi de proposer sur la plateforme des cours en live, cela permet de se donner un rendez-vous hebdomadaire et de s’y tenir. Et si cet aspect collectif manque trop, on peut tout à fait installer une pratique en famille ou même donner rendez-vous à ses copines à la maison…

L’avantage qui résulte de pratiquer dans la bulle sécurisante de son domicile, est de se sentir libre, détendu, et de pouvoir explorer et lâcher prise totalement. On évite de se comparer, de développer son égo ou de se juger en regardant ce qui se passe sur le tapis du voisin. On expérimente de manière plus introspective, et cela nous relie pleinement aux valeurs du yoga et de la méditation.

Cette pratique permet peu à peu de développer son autonomie et de se créer sa propre routine chez soi et à son rythme.

Un yoga accessible au quotidien

Le yoga aujourd’hui est cher, il est presque devenu une pratique de luxe, je suis consciente que ça peut freiner certains. Suivre des cours en ligne permet un accès plus accessible, voire même gratuit si l’on choisit de suivre des vidéos sur youtube (choix à faire avec précaution toutefois, surtout si on débute). En tant qu’enseignante, je reconnais la difficulté à gagner sa vie avec le yoga, mais il est important pour moi que le Yoga ne devienne pas une philosophie élitiste, le yoga en ligne est donc une bonne alternative pour les petits budgets.

Le yoga en ligne donne également plus de flexibilité. Du yoga à tout moment, quand on le souhaite et quand on en a le plus besoin. Le yoga où on veut et quand on peut ! On diminue les contraintes de transport, on perd moins de temps, donc on en gagne pour pratiquer plus. On a la possibilité de refaire les pratiques plusieurs fois par semaine si on le souhaite. Il est d’ailleurs très intéressant de revivre complètement autre chose en pratiquant une même séance à des moments différents. On peut expérimenter au quotidien grâce à un contenu disponible à chaque instant.

Un yoga sans frontière

Les cours en ligne offrent la possibilité de prendre des cours de qualité peu importe où l’on se trouve. Comme pour ceux qui vivent loin des villes où le choix est plus restreint et qui n’ont pas trouvé l’approche ou l’enseignant qui leur convient près de chez eux. En effet il existe autant de yoga que de profil d’enseignant, et le yoga est une pratique où le feeling et la confiance sont primordiaux.

La pratique online élargit le choix des possibles. Je suis personnellement super heureuse de pouvoir reprendre ma pratique avec mon enseignante de formation à distance pour continuer à me nourrir et avancer sur mon propre chemin. Et je suis également super heureuse de pouvoir élargir mon enseignement vers des publics variés venant de toute la France (voir le monde). Quel plaisir également de pouvoir partager cette passion avec certains de mes proches et familles qui vivent loin. Malgré ses dérives, et tout ce que je peux reprocher à cette modernité, internet à cela de magique : ce pouvoir de connecter et d’unir.

Savoir que derrière nos écrans nous sommes tous là avec la même passion pour pratiquer et avancer ensemble, illustre parfaitement l’union que le mot Yoga signifie.

La pratique en ligne permet une flexibilité incroyable, on peut pratiquer de n’importe où en France ou même à l’étranger, depuis son salon, sa chambre, son jardin… On peut se créer son petit lieu de pratique perso, son cocon, le décorer même si on le souhaite pour prendre ce moment seulement pour soi. L’espace peut changer, évoluer, s’improviser n’importe où, chez soi ou même dans une chambre d’hôtel en voyage. La seule contrainte est d’avoir un écran et une bonne connexion internet pour transporter où on le souhaite sa bulle de bien-être.

Le manque d’ajustement et la crainte de ne pas faire comme il faut

Certes il est possible de se blesser en pratiquant le yoga, en effet, mal pratiqué il peut avoir des conséquences néfastes, comme causer des problèmes de dos notamment.
C’est pourquoi le choix de l’enseignant est important. Un bon prof de yoga saura vous guider à distance pour éviter les blessures. Il suffit que ses indications soient précises et claires afin de donner tous les détails nécessaires pour adopter la position la plus adaptée. Les conseils se doivent de rester prudents, avec un choix d’alternatives, et sans jamais aucune incitation à forcer…

Mais cela ne suffit pas, une fois le support choisi, la condition principale sera de rester à l’écoute de son corps. Le but est de progresser avec bienveillance et auto-empathie sans objectif de performance ou attentes. Et en cas de doute, ne jamais hésiter à poser une question ou à consulter un spécialiste de la santé.

Comme je vous mettais en garde plus haut par rapport aux cours gratuits, même s’il existe beaucoup de contenus de très bonne qualité sur youtube ou autre, on trouve aussi de tout et n’importe quoi. Certaines vidéos sont faites par de jeunes profs (parfois sans formation) qui recherchent de la visibilité et qui n’ont pas toujours l’expérience. En tant que néophyte, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver, c’est pourquoi il faut faire attention lorsqu’on débute.

L’avantage de choisir une plateforme ou un studio en ligne payant pour débuter est d’avoir l’assurance d’être guidé par des professionnels. Vous trouverez également les plateformes qui proposent des cours en live et des espaces d’échanges, comme celle que j’ai créée, qui permettent une proximité avec l’enseignant et un réel accompagnement malgré la distance.

Il est vrai qu’on ne reçoit pas d’ajustement physique à travers les écrans et rarement d’ajustement personnalisé. Selon moi ça peut être une bonne chose, car il est parfois dangereux et contreproductif de vouloir à tout prix rentrer dans le moule.

Le yoga a plusieurs formes, et comme je le répète souvent c’est à lui de s’adapter à votre corps et non l’inverse. Un alignement standardisé ne peut correspondre à tout le monde.

L’ajustement prend ses sources dans vos sensations

Ceux qui connaissent mon enseignement en présentiel savent que je ne plébiscite pas l’ajustement physique car il est pour moi plus important de développer sa conscience intérieure et subtile de son propre corps. L’ajustement doit venir de vous et prendre sa source dans vos sensations, votre propre centre, ce qui est juste pour vous ne le sera pas forcément pour un autre. Comme me disait mon enseignant en Inde, l’ajustement physique ne vient qu’en dernier recours. Je vous conseille même d’essayer au maximum de pratiquer les yeux fermés pour ne pas vouloir copier la forme mais vous concentrer sur le fond de la posture, ses effets et ses intentions. Le but d’une posture n’est pas d’aller toucher ses pieds, mais plus souvent d’ouvrir ou d’allonger une partie du corps, et lorsqu’on comprend la direction on n’a pas besoin de recopier une forme, et cela vient avec l’expérience sensitive.

En ce qui me concerne, riche de cet enseignement, j’ai pu développer mes facultés d’observation. Je connais les blocages et erreurs fréquentes, et je les devine même sans vous voir. J’ai appris à enrichir mon vocabulaire de manière à guider vocalement le plus précisément possible et ce même à distance en anticipant au mieux les problématiques que vous pouvez rencontrer sur votre tapis. Et chaque question, chaque message m’aide à affiner mon langage.

Une pratique individuelle soutenue par une communauté

Les cours en ligne aident à installer peu à peu sa propre pratique individuelle, car au final un yogi expérimenté n’est pas un yogi qui sait se contorsionner mais plutôt un yogi qui peut pratiquer au quotidien et en parfaite autonomie. Ils permettent un accompagnement pour ne pas avoir besoin de réfléchir à l’enchaînement, pour découvrir de nouvelles choses.

Une plateforme avec des cours en live qui offre un moyen de communiquer a l’avantage d’alimenter le partage. Cela permet d’interagir avec l’enseignant mais aussi avec les autres pratiquants, on se sent faire partie d’une communauté. Cela motive à persévérer en cas de coup de mou (ce qui arrive forcément dans une discipline qu’on s’impose). Les cours sont en principe diversifiés, pour donner envie d’aller toujours plus loin dans sa pratique. De plus Lorsque les cours sont en live ils restent en lien avec le contexte actuel, la saisonnalité et le quotidien pour toujours se sentir connectés à la réalité.

Trouver son équilibre dans sa pratique

Bref, l’expérimentant en tant qu’enseignante mais aussi en tant qu’élève, même si la pratique en ligne à ses limites, si elle est guidée par un enseignant professionnel et disponible, elle ne me semble pas tant éloignée d’une pratique en studio. A chacun d’y trouver son compte, sans être la source principale, elle peut aussi être un complément pour pratiquer plus souvent et maintenir une routine entre deux cours en salle.

Le plus simple je pense pour se faire son idée, est d’essayer pendant un mois de manière assidue et d’observer son propre ressenti. Nous n’avons pas tous les mêmes besoins et envies, et il est certain que chaque approche est différente. Si vous souhaitez rejoindre la communauté YogAAnais c’est par ici.

En attendant je vous invite à continuer votre pratique en choisissant l’option qui vous convient le mieux. Et si vous avez envie de partager votre avis, votre expérience sur ce sujet, ou avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire sous cet article auquel je me ferai un plaisir d’y répondre.

Peu importe la destination, pourvu que le chemin soit riche

Namaste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


commodo id venenatis Sed felis felis non nec lectus facilisis mattis consectetur